Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sana Bob

Publié le par nassaramoaga


                   Il s’appelle Sana Salif alias Sana Bob. L’homme est rentré dans le milieu musical très tôt. Il a débuté sa carrière musicale en Côte d’Ivoire dans les années 1995. Il est vite remarqué par des grands musiciens de la Côte d’Ivoire. Il a travaillé avec beaucoup d’artistes du Burkina Faso qui faisaient eux aussi leurs premiers pas dans la musique comme Founy Faya au bord de la lagune Ebrié avant de rejoindre le bercail. L’artiste musicien Sana BOB est aujourd’hui auteur de cinq albums et le prochain est incessamment annoncé.

Simple dans son comportement avec ses fans et très courtois avec qui veut le voir Sana Bob a travaillé et continue de le faire avec plusieurs artistes au Burkina Faso. L’homme du Pays des hommes intègre nous confie qu’il a en moyenne cent concerts chaque année à travers les 45 provinces du Burkina. Il est souvent invité à des cérémonies se tenant à Ouagadougou comme partout ailleurs. 


La population adhère aux messages que véhicule sa musique à telle enseigne que ses concerts en province drainent des foules. L’intégrité, la tolérance, la justice, la lutte contre la corruption sont entre autres ses messages. Selon Sana Bob pour lutter contre la corruption, il faut augmenter le salaire des fonctionnaires.


Sans cette condition, dit-il, il sera difficile de lutter contre cette pratique. C’est la raison pour la quelle dans son prochain album l’artiste promets une surprise à la population. L’artiste musicien fait partie des artistes engagés du Burkina Faso car pour lui, même le bébé qui naît est lui aussi un être engagé. Une manière de dire que tout le monde est engagé mais chacun a ses raisons bien définies.


Dans le milieu du show biz, d’aucuns lui vouent respect et considération. A Salfo le patron du groupe musical Magic système a d’ailleurs déclaré publiquement lors d’un concert du groupe Yeleen au SIAO à des amis de l’artiste « nous, nous venions suivre Sana Bob dans les chansons et dans ses répétitions pour apprendre à chanter ».

Une déclaration qui témoigne que l’artiste Sana Bob est une référence aujourd’hui. Marié, Sana bob estime que cette situation matrimoniale ne l’empêche pas de travailler dur pour l’avancée de la culture au burkinabè.

 

Source : Ouaga ça bouge


 




Commenter cet article