Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelle est la solution?

Publié le par nassaramoaga

C’est la saison touristique. En Afrique, la région du Sahel est connue pour être un des hauts lieux du tourisme. Quel pourrait donc être l’impact des attaques et autres menaces de Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) sur le secteur touristique, pourvoyeur de devises pour les pays de cette aire géographique dont fait partie le  Burkina? Y a-t-il vraiment lieu de s’en inquiéter? Oui, dans la mesure où les Occidentaux, qui constituent la majorité des visiteurs des sites touristiques africains, sont priés, par leurs gouvernements, de ne plus fréquenter ces zones jadis très accueillantes, mais désormais considérées à risques.


http://www.libertasoccidentalis.net/libertasoccidentalis09/wp-content/uploads/2010/01/Afrique-du-Nord-004.jpg

 

«Quand les Européens viennent en Afrique maintenant, ils pensent déjà qu’ils ne sont plus en sécurité», regrette la responsable d’un «tour operator» au Burkina.  Si cette dernière confesse avoir été inquiétée dans un premier temps pour la survie de l’entreprise qui l’emploie, à cause des récentes menaces qu’auraient proférées Aqmi contre le «pays des Hommes intègres», elle reconnaît qu’aucune répercussion néfaste n’est perceptible de ce côté.

 

http://www.elwatan.com/local/cache-vignettes/L200xH133/arton128555-6c22a.jpgLes autorités des pays d’origine des touristes, des humanitaires et autres visiteurs occidentaux ne se font-ils pas peur pour rien, ou pour peu? En tout cas, sur une chaîne de télévision internationale, un cadre d’une ONG humanitaire qui a pignon sur rue en Afrique, a été catégorique, en affirmant, en substance que les ressortissants français sont confrontés davantage à l’insécurité à Paris, qu’à Bamako, Niamey ou Ouagadougou. Nicolas Sarkozy et Barack Hussein Obama, en font-ils trop au goût de leurs compatriotes? Ils auraient visiblement plus intérêt à s’attaquer aux racines du mal, notamment la destruction de l’ordre économique mondial, au profit de leurs seules nations.

Comme quoi, ce serait plus judicieux pour les puissants de ce monde de rétablir un ordre social et commercial plus juste pour le monde, au risque d’en accélérer le chaos. La lutte contre Al-Qaida, telle que menée jusqu’à présent, se révélant de plus en plus vaine. La nébuleuse frappe partout et les terroristes, bien que ciblant les intérêts occidentaux, font des pays africains, des victimes collatérales innocentes. Ce n’est pas l’Ouganda qui dira le contraire, elle qui continue de pleurer ses morts, suite à une récente attaque des shebabs somaliens. Que dire de Michel Germaneau, qui vient de payer de sa pauvre vie, son amour pour l’Afrique et ses populations défavorisées?http://www.rnw.nl/data/files/imagecache/must_carry/images/lead/Sahel.jpg

Certes, rien ne saurait justifier la violence et les drames atroces, souvent aveugles, commis à travers le monde, par des terroristes toujours insatiables. Cependant, au lieu d’évacuer ses ressortissants à la moindre bourrasque dans le Sahel ou les inviter à réduire leurs déplacements ce qui n’est pas mauvais en soi- l’Occident devrait plutôt favoriser la culture de la justice sociale. La solution pour moins de violence dans le monde, passe peut-être par là.

 

Source : Fasozine

Commenter cet article