Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour l'introduction des langues africaines à l'école

Publié le par nassaramoaga

Enseignement Formation

http://idata.over-blog.com/1/14/06/60/016.jpg
Les ministres de l'Education de 26 pays africains se sont engagés vendredi à Ouagadougou, au Burkina Faso, à l'introduction des langues et cultures africaines dans l'éducation.
Dans un communiqué publié à l'issue d'une conférence internationale de trois jours, ils soulignent que «la transformation des sociétés africaines en vue d'un développement économique et social durable et équilibré passe nécessairement par l'intégration des langues et cultures africaines dans les systèmes éducatifs africains».

Pour ces ministres, l'éducation est à la fois un droit humain fondamental et un investissement qui renforce chez les individus la connaissance, les valeurs et les compétences dont ils ont besoin pour pouvoir faire des choix et déterminer leur avenir tout en favorisant les conditions du développement socio-économique.

«Convaincus que le recours aux langues et cultures locales contribue à l'accès de tous à l'éducation et à la l'amélioration significative de la qualité de l'enseignement et de l'apprentissage», les ministres ont réaffirmé leur engagement aux idéaux de l'union africaine énoncés dans le Plan d'action linguistiques pour l'Afrique et la Charte de la renaissance culturelle de l'Afrique.

Ils invitent les Etats à adopter les orientations du guide d'intégration des langues et cultures africaines dans les systèmes éducatifs élaborés lors de la conférence et à les mettre en ?uvre au niveau de chaque pays.

La mise en place des pôles de qualité inter-pays, la prise en compte dans l'agenda de la prochaine réunion de la conférence des ministres africains de l'éducation de l'OUA (COMEDAF), de la question de l'intégration des langues et cultures africaines dans le système éducatif sont, entre autres, recommandations des ministres à l'endroit des gouvernements africains.

Quant aux partenaires du système éducatif, ils devront accompagner la mise en ?uvre des dispositifs du guide de politique à travers les mécanismes des pôles de qualité inter-pays et assurer la veille et le suivi de la mise en oeuvre des dispositifs du guide par les Etats au niveau international en collaboration avec l'Académie africaine des Langues (ACALAN) et l'UNESCO.

La conférence qui a duré trois jours est organisée par l'Association pour le développement de l'éducation en Afrique (ADEA), l'Institut de l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie (UIL) et le ministère burkinabé de l'Enseignement de base et de l'Alphabétisation

Source : www.afriquejet.com

Commenter cet article

Movis 24/01/2010 20:24


Très intéressent