Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Python à la conquête du titre

Publié le par nassaramoaga

Le 12 décembre 2009, Boniface Kaboré "Le Python" sera face à Andrajevs Jeygenijs de la Lettonie pour la conquête de la ceinture vacante du championnat international WBA des poids mi-lourds. C’est pour en parler que le promoteur Jean-Marc Perono et les responsables de la Fédération burkinabè de boxe ont échangé avec la presse le mardi 17 novembre dernier.

Tout a commencé avec Irissa Kaboré "le Kaïd" qui a conquis la ceinture IBF international des super welters le 3 mai 2008 avant de la perdre le 20 décembre de la même année. Ce fut ensuite le tour de Alexis Kaboré "Yoyo" de conquérir le titre WBA des super coqs le 31 octobre 2008 et de le conserver le 26 juillet dernier avant que Patrice Sou Toké "le Bombardier" ne suive leurs traces avec succès le 14 février 2009 obtenant la ceinture WBC Méditerranéen des welters. Cette fois, c’est le tour de Boniface Kaboré "Le Python" de monter sur le ring pour conquérir le titre international WBA dans la catégorie des mi-lourds. Pour la circonstance, il affrontera dans la soirée du 12 décembre prochain à la Maison du peuple, un boxeur venu de la Lettonie, Andrejevs Jeygenijs. L’annonce de ce combat a été faite le 17 novembre dernier par le promoteur Jean-Marc Perono et les premiers responsables de la Fédération burkinabè de boxe (FBB). Les co-challengers pour cette ceinture vacante des mi-lourds ont chacun un palmarès qui en dit long. Si le Python totalise 11 combats dont 10 victoires et une défaite, le Lettonien Andrejevs Jeygenijs enregistre 37 combats avec 21 victoires et 16 défaites. Selon Jean-Marc Perono et le président d’honneur de la FBB, Adama Fofana, il faudra faire attention au Lettonien qui est un gaucher et est un véritable cogneur des rings. Le Python rassure les Burkinabè sur sa forme du moment et sa préparation a déjà débuté au village Nong-Taaba. C’est un combat placé sous le parrainage du champion du monde des mi-lourds et les lourds, le Français Fabrice Tiozzo. D’autres combats sont prévus avec Yoyo, le Bombardier face à des adversaires à désigner.

Source :
Le Pays ( Antoine BATTIONO )

Commenter cet article