Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Parc du W et le complexe WAP

Publié le par nassaramoaga


                         Le parc régional du W est une aire protégée cogérée trois pays d'Afrique de l'Ouest : le Bénin, le Burkina Faso et le Niger. Elle couvre une superficie de dix mille kilomètres carrés, et tire son nom du fleuve Niger qui le borde dans sa partie Nord, et dont les méandres forment un « W » caractéristique.

Ce parc est lui-même entouré d'autres parcs nationaux, de réserves et de zones de chasse touristique. Le vaste complexe d'aires protégées ainsi formé (le complexe WAP) couvre plus de trente mille kilomètres carrés.


Perdu dans un océan de désertification, ce complexe écologique constitue aujourd'hui l'un des derniers poumons verts d'Afrique de l'Ouest. Il abrite en outre les représentants d'une faune et d'une flore emblématiques et jadis bien représentées dans ces savanes.


A ce titre, le parc régional du W est inscrit au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco, qui en a fait la première Réserve de Biosphère transfrontalière au monde.


En dépit de cette reconnaissance internationale, le maintien de l'intégrité du Parc W et des aires protégées périphériques reste un défi de taille pour les gestionnaires nationaux :

  • Pression démographique et emprise agricole aidant, l'espace périphérique se sature peu à peu,
  • Ces zones jadis reculées sont aujourd'hui l'objet des convoitises des migrants à la recherche de nouvelles terres à défricher,
  • des pasteurs transhumants en quête de pâturages ailleurs surexploités,
  • ou encore - et surtout - des braconniers.

Depuis 2002, une stratégie commune de gestion de ce complexe écologique et de sa périphérie a été mise en place par les trois pays, avec un soutien significatif de l'Union Européenne. A différentes échelles d'interventions, un ensemble de solutions (institutionnelles, techniques, ... ) visant conjointement un développement plus harmonieux des zones rurales périphériques et la conservation de la biodiversité a été promu.


A l'échelle du Parc W, la valorisation économique des écosystèmes par le développement de l'écotourisme est l'option qui a rencontré le plus de contingences, et de nombreux investissements publics et privés ont été consentis depuis pour la promotion de ce secteur d'activité.

Source: ( www.cirad.bf )

 



Carte des réserves naturelles en Afrique




Commenter cet article