Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le palabre

Publié le par nassaramoaga

La palabre a des avantages et des exigences


                            Au village, tout le monde dit que l'emploi de la palabre présente de nombreux avantages. En effet, la palabre touche beaucoup de monde à la fois, à travers les assemblées générales, les réunions, etc. De plus, elle est un lieu de partage et d'échanges d'idées, d'expériences, de savoirs et de savoir-faire. Elle offre également aux gens l'occasion de réfléchir ensemble sur les problèmes qui leur sont communs et de se parler dans les yeux. Il s'agit donc d'un moyen de dialogue et de négociation qui permet aux gens de s'entendre sur ce qu'ils vont faire ensemble. Enfin, si elle est bien organisée, elle ne demande pas beaucoup de choses ni beaucoup d'argent. Il suffit d'avoir un lieu de rencontre et des nattes ou des bancs pour s'asseoir.


Il convient cependant de reconnaître que certaines conditions doivent être remplies. En outre, il faut assurer le prix de la cola noix aux propriétés stimulantes, qui joue un rôle symbolique de première importance dans les échanges sociaux ) ou du dolo ( Bière de mil ) pour le crieur public chargé d'appeler les gens à la palabre. Par ailleurs, l'animateur doit être quelqu'un de sérieux et qui est respecté de tous, sinon il ne peut pas bien diriger les débats. De plus, la présence des anciens est nécessaire, car ils arrivent à calmer les gens quand les débats deviennent trop chauds.

En plus de tout cela, il faut un peu d'argent pour acheter à boire et à manger aux gens quand la palabre prend du temps. Il faut aussi avoir le temps pour faire une bonne palabre. Il faut surtout être patient. Si tu prévois commencer la palabre à 9 heures, tu la commenceras vers les 10 heures, voire vers les 11 heures. Tu sais, chacun veut travailler un peu chez lui avant de venir à la palabre. Ensuite, quand les gens arrivent à la palabre, ils vont prendre au moins 30 minutes pour bien se saluer. Quand chacun inter-vient, il est obligé de reprendre les salutations d'usage. Vraiment, la palabre prend beaucoup de temps. Cela ne va pas sans difficulté. Tout d'abord, il arrive maintenant que certains demandent de l'argent pour venir à la palabre. Ils disent qu'ils laissent leur travail pour venir palabrer, et que palabrer ne remplit le ventre de personne.

 

Il faut noter aussi que les gens sont souvent convoqués à plusieurs palabres. L'encadreur a sa réunion de palabre. Il en est de même du fores-tier, du préfet, du député et du chef de village. Parfois, les gens commencent à avoir un peu marre des nombreuses réunions de palabre, car ils n'ont pas que cela à faire. C'est pourquoi la palabre ne réussit parfois qu'à réunir un petit nombre de gens. Si tu convoques aujourd'hui 100 personnes, il faut remercier Dieu si 30 d'entre elles viennent à la rencontre. Enfin, il arrive parfois que les gens viennent à la palabre en pensant que ceux qui les convoquent ont pour but d'apporter de l'aide matérielle au village, alors que c'est plutôt le processus de dialogue qui permettra éventuellement aux villageois de trouver eux-mêmes les solutions à leurs problèmes.


Il faut aussi reconnaître que la palabre est l'une des rares occasions où les gens peuvent réellement s'exprimer. Parfois, ils peuvent passer la moitié du temps à palabrer sur autre chose que sur ce qui les a amenés. Tu sais aussi que les gens ne pensent pas tous la même chose. Bien souvent, chacun va chercher à montrer que le village ne peut rien faire sans lui. La palabre est parfois impossible quand les gens des quartiers ne s'entendent pas du tout ( rivalités séculaires ). Par exemple, dans l'un des villages visités, il y avait deux chefs. Il faut savoir être un homme caméléon ( un diplomate ) pour s'adapter aux réalités du village. Sinon, tu vas aggraver les conflits et tu auras tout le monde contre toi.



Dans ces conditions, il n'est pas facile de diriger les débats d'un grand groupe. Il te faut connaître les gens et leur caractère. Par exemple, quand un vieux veut intervenir, il va d'abord te raconter l'histoire du village avant de venir à ce qu'il veut dire. Parfois, il va même te parler en proverbes. Or, tu sais que, quand il parle en proverbes, tu dois lui répondre en proverbes. Il y a aussi les longues salutations d'usage dont nous t'avons parlé plus haut. Tu vois donc que la mise en route de la palabre peut être longue. Dans tout cela, tu dois savoir écouter les gens.


En réalité, pour mener à bien la palabre, tu dois être patient, respectueux, tolérant, intelligent, négociateur, etc. Or, il n'est pas donné à tout le monde d'avoir toutes ces qualités humaines. Il y a encore d'autres exigences que nous ne pouvons te décrire ici, car elles pourraient constituer à elles seules un récit. Pour terminer, nous avons jugé bon de tirer les leçons sur l'emploi de la palabre.

 

Source :  www.idrc.ca

Commenter cet article