Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'origine des jumeaux

Publié le par nassaramoaga

Avant, les jumeaux étaient collés l’un à l’autre, c’étaient des siamois. C’est Dieu qui a fait qu’aujourd’hui, ils soient séparés.


http://lh5.ggpht.com/_ypDkQpsldNQ/SjCsKCBgwXI/AAAAAAAAjOU/ZjdicLa69pM/Lobi%20Maurer%20Collection.jpg?imgmax=512Il était une fois deux frères siamois. Alors qu’ils étaient déjà grands, une guerre se déclara aux frontières de leur pays. Ils voulurent partir au front pour le défendre. Leur mère le leur déconseilla, mais ils ne suivirent pas son avis. Leur père fit de même, ils ne l’écoutèrent pas plus. C’est ainsi qu’ils partirent au front.


Un des deux fut tué. Comme ils étaient collés, comment enterrer le mort ? Ils rentrèrent tous au village, et le survivant chantait :


" Yénga yénga wé lagassi wé, yénga yéngué (bis) ("Enterrez le mort et le vivant ensemble yéngué yéngué (bis). Mère a dit de ne pas aller au front yengué yéngué (bis). Père a dit de ne pas aller au front yéngué yengue (bis). Enterrez le mort et le vivant ensemble yéngué yéngué (bis)")."


Plus ils s’approchaient du village, plus le survivant était inquiet. Il fallait bien enterrer le mort, mais comment cela allait-il se passer ?


Juste à l’entrée du village, il reprit sa chanson :


" Yénga yénga wé lagassi wé, yénga yéngué (bis) ("Enterrez le mort et le vivant ensemble yéngué yéngué (bis). Mère a dit de ne pas aller au front yéngué yéngué (bis). Père a dit de ne pas aller au front yéngué yéngué (bis). Enterrez le mort et le vivant ensemble yéngué yéngué (bis)")."


Dès qu’ils entrèrent dans la cour de la famille, la maman se mit à pleurer, folle d’inquiétude.


- " Que va-t-il se passer ? " dit-elle. Seront-ils enterrés ensemble ?


Il fallait maintenant laver le mort pour l’enterrer, et le vivant chantait encore sa chanson. Il fallait maintenant mettre le mort dans la tombe, mais personne ne voulut s’en charger :

 

- " Comment enterrer un mort qui a un vivant collé à lui ? "  On finit par amener le mort et le vivant à côté du trou, et le vivant chantait toujours.


Les gens hésitèrent longtemps. Au moment où ils se décidèrent à les mettre en terre, Dieu, dans sa grande puissance, intervint :

 

d’un coup de son sceptre, il les sépara.


C’est depuis ce jour que les jumeaux naissent le plus souvent séparés, et non plus attachés l’un à l’autre.

 

Source: www.fasopresse.net


Commenter cet article