Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kora Awards 2010

Publié le par nassaramoaga

http://www.google.com/hostednews/afp/media/ALeqM5i1ukGJeeChLSzbBtg287Mtifie7Q?size=l

 

Un million de dollars US, soit plus de 450 millions de F CFA ! C’est la somme qu’a décrochée le vainqueur du trophée de Meilleur artiste africain de l’année des Kora Awards 2010, le groupe nigérian P-Square. Ce duo de R&B composé des jumeaux Peter et Paul Okoye, a également remporté la catégorie Meilleur clip vidéo de la manifestation qui s’est tenue le dimanche 04 avril dernier au Palais des sports de Ouagadougou.


« Hommage africain à Michael Jackson », telle était la thématique de la cérémonie d’ouverture de la 10e édition des Kora Awards, le dimanche 04 avril dernier au Palais des sports de Ouagadougou. Après une chorégraphie alliant tenues et danses africaines et spectacles de feux d’artifices et de fumigène, la soirée a effectivement débuté sur le « moon walk » [célèbre pas de danse inventé par Michael Jackson] et un ballet avec des dizaines d’enfants en hommage posthume à la star décédée en juin 2009.


Parmi les invités présents dans la salle, il y avait le président du Faso, Blaise Compaoré ; et son épouse ; le Premier ministre du Burkina, Tertius Zongo ; et son homologue ivoirien, Guillaume Soro. Le groupe botswanais Dikakapa, l’Angolais Paul G., Kandet Kanté de la Guinée et Extra Musica (RD Congo) gratifieront les 2500 spectateurs de la salle ainsi que les téléspectateurs des 82 pays bénéficiant de la retransmission en direct de leurs prestations. Outre les prix officiels (Voir encadré), deux Kora d’honneur ont été décernés pour « l’ensemble de leur carrière » à Cesaria Evora (Cap-Vert) et à Pierre Akendengue (Gabon).


Le rappeur burkinabè Smokey, qui s’est imposé dans la catégorie Hip-Hop, n’a pas manqué de dédier son prix aux combattants pour l’indépendance de l’Afrique : Lumumba et Thomas Sankara, « exemples à suivre pour les dirigeants africains actuels ». La chanteuse burkinabè Amity Méria, elle, a terminé 4e du groupe des nominés pour le trophée de meilleur artiste africain de l’année, derrière Paul G. et Black Diamond, le jackpot d’un million de dollars US ayant été décroché par le groupe nigérian P-Square.


La fausse note de la soirée a été, sans conteste, l’absence de la star sénégalo-américaine Akon, « porté disparu » malgré l’affrètement d’un jet privé et le paiement de son cachet de 150 000 dollars US, comme l’a expliqué le président exécutif des Kora, Ernest Adjovi, qui a présenté ses excuses aux 15 millions de Burkinabè et au milliard d’Africains pour cette défection. Absents également de la cérémonie parce qu’en concert à Londres au même moment, les jumeaux Peter et Paul Okoye de P-Square ont reçu leur trophée des mains de Blaise Compaoré, hier lundi 05 avril, au Palais de Kosyam. La 10e édition des Kora a pris fin avec un concert gratuit au stade du 4-Août.


Les vainqueurs


- Meilleur artiste africain de l’année : P-Square (Do me) Nigeria
- Meilleur espoir : Becca (Sugar) Ghana
- Meilleur artiste ou groupe religieux : Noelie (Be my lord) Togo 

- Meilleur Hip-Hop : Smokey (Old school) Burkina Faso
- Meilleur artiste ou groupe traditionnel : Bassékou Kouyaté & Ngoni Ba (Segu blue) Mali
- Meilleur artiste ou groupe reggae : Shasha Marley (Maata Family) Ghana / King Wadada (If men were God) Nigeria
- Meilleur artiste ou groupe ragga : Chronik 2H (Move it) Sénégal
- Meilleur arrangement : Valérie Kimani (Besame Mucho) Kenya
- Meilleur artiste ou groupe de la diaspora Caraïbe ou Europe : La MC Malcriado (Mas Amor) France
- Meilleur artiste ou groupe de la diaspora Afrique ou Amérique : Alicia Keys (No one) USA


Source : Hyacinthe Sanou pour l'Observateur Paalga

Commenter cet article