Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Djely Mamou Kouyaté

Publié le par nassaramoaga

Djely Mamou Kouyaté est né dans le chaud quartier de Diarradougou à Bobo Dioulasso, Burkina Faso le 02/01/1983. Fils d’Abdramane Kouyaté le griot du quartier et de Djenebou Coulibaly. Djely Mamou Kouyaté est issu de la grande famille Kouyaté de Bobo. Il a passé son enfance dans sa famille maternelle à Niamey (Niger) avant de rejoindre Bobo Dioulasso à l'âge de 18 ans.



Il appris à jouer aux instruments de musique grâce à son oncle El Maestro Capi Kouyaté qui devient par la suite son formateur. Aux côtés d'El Maestro, Djely Mamou Kouyaté se lance aveuglément à apprendre la musique, devenue pour lui une passion.

C'est ainsi qu'il a appris d'abord à jouer à la guitare et ensuite aux autres instruments qu'il utilise. Très passionné et dévoué, avec une finesse et une habilité immesurable il devient vite l'attraction du public et fait la différence en un temps record.

Sous l'assistance et l'encadrement de son oncle, il participe à la 1ère édition Sida Ka Taa, au festival « Yelen » et bien d'autres prestations dans les différentes salles de spectacles de Bobo Dioulasso avec la troupe « Kita Koulou ». Ayant l'assurance de son talent, El maestro Capi le fait jouer avec le groupe « Rap Djasso » qu'il encadrait.
Djely Mamou a remporté avec le groupe « Rap Djasso » 3 fois le 1er prix du concours « Rap C'est Çà » organisé par « Fleur d'Afrique », 2 fois le 1er prix au « Podium Rap » organisé par Capi Kouyaté. Tous les groupes le sollicitent et on parle beaucoup désormais de lui. Porte parole des enfants de la nouvelle ère, partisan de l
http://www.chantdelaterre.org/images/djely_mamou_kouyate_photo_5.jpg
a paix et de la tolérance, son engagement, son style comique, son charme et son talent font de lui le « chouchou » de la frange jeune. Avec « Les Bobo Diouf » et aussi avec la vedette Mandingue, Mangala Camara il fait rêver le public malien.

Et déjà son doigté fait penser au vétéran Ali Farka Touré. Remarqué à son avantage par Aboubacar Traore dit Karkar, il a eu une heureuse expérience musicale avec lui en l'accompagnant quelques fois sur scène.

De retour à Bobo, il participe avec les « D Tenus de Yiriki Chiana » au concours « Nescafé Révélation » où il remporte le 1er prix et aussi le 1er prix sur le plan national, avant de représenter le Burkina Faso au Ghana.

Ayant occupé la 4e place parmi six nations, Djely Mamou revient et enregistre sa 1ère compilation dénommée compil Nescafé révélation avec les « D Tenus de Yiriki Chiana ». Il partage la même scène avec le sénégalais Awadi et un projet se met en route entre eux.


Djely Mamou de Kita Koulou


Il est avant tout l'enfant de Kita Koulou et Kita Koulou est le groupe formateur de Djely Mamou Kouyaté. Fondé par son oncle, très rapidement il devient le chanteur principal du groupe, accompagné de sa nièce Kady Jolie Kouyaté sur le 1er album intitulé Djarabi.


Avec Kita Koulou il participe :


Au festival Yelen (4 fois) organisé par l'association Djeliya International
A la SNC semaine national de la culture (2 fois)
Au festival de la rue (2 fois)
Au festival des anciens de Banzon


Sur le plateau du CCF Centre Culturel Français avec les Dubmatique du Canada.
Plusieurs concerts à son actif au théâtre de l'amitié, à la maison du peuple et bien d'autres grandes manifestations où il est invité très souvent.


Artiste invité au Championat mondial de Snowboard à Crans-Montana, Suisse 2007
Joue avec Malcolm Braff au Festival de Jazz de Cully 2007, Suisse.


Il a joué avec les plus grandes vedettes du Burkina et du Mali tel que Bill Aka Kora, Habib Koité, Aboubacar Traoré dit Karkar, Sami Rama, Yeleen, Doussou Bagayogo, Bolibaly Keita, Adama Dramé. Il possède aujourd'hui un répertoire de plus 40 compositions.


Il a aussi :


Un album de 10 titres avec Kita Koulou
6 titres avec Rap Djasso
2 titres avec les détenus
8 titres en solo.


Djely Mamou Kouyaté, porte parole des enfants de la nouvelle ère, Combattant pour un monde de paix, de tolérance, de respect mutuel sans aucune considération.


Promoteur et porte flambeau de la culture Burkinabé. En solitaire il accompagne plusieurs comédiens internationaux sur scène au CCF comme :


Jihad Darwiche (Liban - France)
Rachid Akbal (Algérie - France)
Habib Dembele Guimba (Mali)
Kari Coulibaly (Mali)
Kouyate Allassane (Burkina)
François Bamba (Burkina)


Source : www.chantdelaterre.org

Commenter cet article