Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cadeaux de fin d’année : Le bon exemple du président Atta-Mills

Publié le par nassaramoaga

http://www.attamills2008.com/site/wp-content/uploads/mills-portrait.jpg


Nous l’avons appris par voie de presse : le président ghanéen, John Evans Atta-Mills, ne veut plus de ces traditionnels cadeaux de fin d’année, dont se croient obligés ses ministres et autres responsables politiques et administratifs à son endroit. Et il l’a fait savoir à bon entendeur.


 

Plus donc de cohttp://idata.over-blog.com/1/19/32/69/Photo3/ghana-afrique.gifnvois de bœufs, de moutons et de gallinacés, plus de ces tonnes de liqueurs raffinées en direction de la Présidence, en guise de remerciements ou pour entrer dans les bonnes grâces du 4e président de la IIIe République. Voilà ce qu’on pourrait qualifier de tous les noms élogieux dans un pays qui ne tire pourtant pas le Diable par la queue dans l’Ouest-africain ; et qui devrait du coup faire des émules, surtout dans ces PPTE où la bonne gouvernance, tant proclamée, ne l’est que de façade.


Référons-nous simplement à ce qui se passe tout près de nous, où fin d’année rime à engloutissement, à coup de cadeaux somptueux et somptuaires, à une course effrénée vers le bouclage du budget alloué. Alors que ne voit-on pas en ces périodes-là ?


Si ce n’est des béliers du Sahel entassés par dizaines derrière des Pick- Up, c’est des cargaisons de vins de luxe qui atterrissent chez “l’Autorité” pour lui permettre de recevoir en toute quiétude ses convives et d’autres visiteurs de circonstance. Mais que nous rêvons ! Car le Ghana, ce n’est pas le Burkina par exemple. Et son président, encore moins du nombre de ses collègues pétris du goût de la démesure et surtout fiers d’être courtisés à tout bout de règne.


Ne disait-il d’ailleurs pas, comme pour traduire sa ligne politique, après son élection le 28 décembre 2008 et sa prise de fonction le 07 février 2009, que “Mon rêve est que le Ghana soit un pays qui tire l’Afrique vers le haut” ? Un rêve que l’élu du National Democratic Congress (NDC) pourrait bien transformer en réalité pour peu que ses pairs épousent un tant soit peu certaines de ses méthodes. Ce qui n’est pas du tout acquis par avance. Pour cause de ...


Source : L'Observateur Paalga

Commenter cet article