Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Inondations à Ouagadougou

Publié le par nassaramoaga

A qui la faute?




*



Dans des circonstances comme celles des inondations du 1er septembre à Ouagadougou, ce qui manquait le plus c’était l’information. Il y avait des ponts cassés comme celui du Kadiogo, ou de Larlé à côté de l’immeuble Baoghin, les barrages n°2 et 3 étaient plein et avaient débordés recouvrant les ponts jusqu’au garde fous, la circulation était impossible, des quartiers comme Somgandé, Kossodo, Tanghin étaient coupés du centre ville, mais la population ne le savait pas. Les habitants de ces quartiers se retrouvaient face à l’obstacle des eaux déferlantes, et par prudence faisaient demi tour ou attendaient de voir leur accalmie...

 

Suite de l'article sur L'Indépendant.bf

 

 

 

 

*Copyright Janvier Bazoun

 

 

 

 

LES REFUGIES CLIMATIQUES A OUAGADOUGOU
BEAUCOUP D’OUBLIES DE L’AIDE

 



 

 


Les images chaotiques des flots emportant tout sur leur passage et faisant des milliers de victimes dans ces contrées du monde semblaient si  loin de nous que rares de Burkinabè pouvaient imaginer devoir y faire face un jour. Il aura fallu ce 01er septembre dernier pour que l’opinion sache que nulle région n’était épargnée par les aléas climatiques, surtout avec le réchauffement de la planète. Aujourd’hui, avec ces sites de fortune où sont logés les habitants sinistrés de ce déluge, nous enregistrons du même coup  nos premiers réfugiés climatiques. Heureusement, une solidarité agissante de la part de personnes compatissantes  comme du Gouvernement, d’ONG, de partis, de mouvements de droits de l’homme sans précédent s’est mise en place. Nous sommes donc allés sur le terrain une semaine après pour faire le constat et nous assurer que l’aide reçue parvient effectivement aux populations sinistrées. C’était le 09 septembre dernier.

 

Suite de l'article sur San finna


Commenter cet article