Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

27ème anniversaire de la Révolution au Burkina Faso

Publié le par nassaramoaga

burkina-Faso-copie-1.gifLe 4 Août 1983, " C'est à 20h30 que l'assaut coordonné des différents objectifs est lancé et les premiers coups de feu éclatent vers 21h. On croit d'abord en cette veille de la fête de l'indépendance à un feu d'artifice. Les tensions avaient petit à petit été oubliées par la population pour laisser place à une certaine insouciance, excepté parmi les militants qui pouvaient ainsi plus tranquillement se consacrer à la préparation de cette prise du pouvoir. " ( Biographie de Thomas Sankara, La Patrie ou la Mort... de Bruno Jaffré au éditions de l'Harmattan ).


Sankara.jpg

 

A 33ans le capitaine Thomas Sankara devient Chef de l'Etat de Haute Volta, s'en suit quatre années de révolution qui feront entrer cet homme dans la légende. Oui il était militaire, mais avant tout humaniste, il ne souhaitait qu'une seule chose, le bonheur universel. Quatre ans qui permettront au futur Burkina faso de s'auto-alimenter et de se développer, mais aussi d'émerger sur le devant de la scène internationale grâce notamment au franc parler de son président ( discours à la 39e Session de l’Assemblée Générale des Nations Unies le 4 octobre 1984, Discours prononcé par Thomas Sankara à propos de la Dette lors du sommet de l'OUA à Addis Abéba, la joute verbale entre Sankara et Mitterrand le 17 novembre 1986 ).

 

985870-Ouaga_Place_de_la_Revolution-Burkina_Faso.jpg

 

La Révolution, ce fut aussi le refus de se soumettre au pouvoir hégémonique de l'occident sur ce qu'on appelle vulgairement le tiers monde. L'occident, qui à partir de 1870 se lance dans une course au drapeau en Afrique, en pillant, exploitant, méprisant le continent et les gens qui y vivent, ce qui mènera en 1885 ( Congrès de Berlin ) au partage de cette terre pourtant habitée depuis toujours.

 

 

Jusqu'en 1987, le Burkina faso, Pays des Hommes Intègres, porta son nom avec brio, mais  un certain 15 octobre 1987, un coup fatal fut porté à ce pays, et cette brève mais prometteuse révolution cessa d'être.

 

 

Gardons à l'esprit ces quelques années, qui n'ont pas été forcément fastes, mais où chaque Burkinabè a pu manger sans dépendre de l'aide alimentaire internationale.


 

La Patrie ou la Mort, nous vaincrons !

 

180px-BF_coatofarms_revolution.svg.png

                                                                                                                 

 

Nassaramoaga

 


Commenter cet article

thoma 22/05/2016 09:04

sakara

thoma 22/05/2016 09:04

sakara

thomasara 22/05/2016 08:56

ouagadougou

thomasara 22/05/2016 08:53

burkina

thomasara 22/05/2016 08:55

uoagadougou